Pourquoi et comment réaliser une veille efficace?

0
1074
Nombre de vues

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, il faut savoir s’informer en temps réel sur les changements et les évolutions de son environnement : c’est le principe de la veille.

Cette démarche peut être définie comme un processus continu et dynamique qui fait l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique d’information traitées selon une finalité propre au destinataire. Dans la plupart des cas, elle fait appel à une expertise en rapport avec la nature de l’information collectée.

Les objectifs de la veille

Lors d’un processus de veille, une doit prendre en compte les objectifs qu’elle se fixe, les orientations de la structure dans laquelle la veille est mise en place, ainsi que le temps que l’on peut y consacrer, de manière à délimiter un périmètre pertinent pour cette veille, qui s’attachera à filtrer l’information considérée comme indispensable dans un contexte précis.

Méthodes de veille

Dans le processus de veille, il existe deux méthodes principales :

  • La méthode pull : Cette méthode consiste à chercher par vous-même les informations en consultant plusieurs sites et plusieurs supports susceptibles de contenir les informations qui vous intéressent. Il s’agit d’un processus très chronophage mais il est possible de tomber sur des informations inédites.
  • La méthode Push : Dans ce cas, les informations qui peuvent vous intéresser vous sont envoyées ou sont automatiquement listées et prêtes à la consultation. Il s’agit d’un gain de temps dans la recherche et la consultation mais le risque de se retrouver face à une masse d’informations non pertinentes est possible.

Les outils

Il existe des dizaines, voire des centaines d’outils de veille et l’offre ne cesse de s’enrichir et de se diversifier. Entre les outils payants ou gratuits ; ceux étant intégrés permettant d’accomplir toutes les étapes du cycle de veille ; certains étant spécialisés selon un type de veille. En clair, il existe de très nombreux critères permettant de caractériser les outils de veille et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Néanmoins, on peut distinguer ces outils selon une typologie simple, basée sur de 2 principaux critères :

Le coût

Avec la distinction entre outils payants (réservés aux professionnels de la veille) et gratuits, accessibles pour tout  étudiant et enseignant voulant faire de la veille ; l’une des innovations majeures du web social est l’explosion des outils de veille gratuits, permettant une démocratisation inédite des techniques de veille.

La fonction principale

Ce critère est sans doute le plus important et le plus opératoire pour l’utilisateur, et on peut le décomposer en quatre familles d’outils :

  • collecte – centrés sur la surveillance et la collecte automatique des informations
  • stockage – servant à capitaliser les résultats de la collecte
  • traitements – plutôt présent dans les solutions payantes
  • diffusions – réseaux sociaux ; outils de curation ; newsletters

Voici deux principaux outils pour effectuer votre veille sur le web : 

Pocket

Il s’agit d’un outil de marque-page disponible via le navigateur sous forme d’extension mais aussi via une application. En résumé avec Pocket, vous pouvez sauvegarder des liens de pages web qui vous intéressent et les consulter plus tard. Il est possible d’étiqueter et de taguer vos liens afin de les regrouper mais également de les mettre en favoris.

Feedly

Lancé en 2008, Feedly est un agrégateur de flux RSS en ligne. Très simple d’utilisation, Feedly vous permettra l’ajout de sources grâce à une recherche intégrée, mais également l’ajout d’alertes sur des mots clés. Point fort de cet outil? Pouvoir classer des flux d’informations dans plusieurs collections que vous pouvez créer selon vos envies.

Voici deux autres outils pour effectuer votre veille sur les réseaux sociaux :

Hootsuite

Il s’agit d’un outil de gestion de réseaux sociaux. Il intègre les flux de réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+. En terme de veille, il est possible de créer des tableaux de bords avec un système de colonnes qui répertorient des recherches ou les fils de membres du réseau. Vous pouvez utiliser la programmation des publications et un réducteur de liens (par le service “ow.ly”).

Tweetdeck

Racheté par Twitter en 2011, Tweetdeck est un outil spécifiquement développé pour ce réseau social. Pour la veille, il permet de gérer plusieurs comptes sur une seule interface et de créer, comme Hootsuite des colonnes, permettant de suivre une liste, un compte ou une recherche.

Faire de la veille nécessite du temps et peut être chronophage. Cependant, réalisée de façon efficace elle vous fera gagner un temps précieux et vous permettra de détecter rapidement les menaces qui vous entourent et ainsi de prendre les meilleures décisions.

RÉPONDRE

Laissez votre commentaire
Renseignez votre nom