Protection des données : le nouveau règlement européen

0
283
Nombre de vues

Aujourd’hui, les entreprises et les particuliers partagent, de façon plus ou moins consentante, des données personnelles. Dans ce contexte, une nouvelle règlementation européenne va voir le jour à compter du 25 Mai prochain. Une mesure qui permettra de mieux contrôler et gérer l’utilisation de ces données.

Qu’est-ce que le RGPD ? 

Il s’agit du Règlement Général pour la Protection des Données, connu sous le nom de RGPD. Cette nouvelle réglementation européenne vise à renforcer la protection des données personnelles. Il viendra remplacer le dernier règlement européen datant de 1995. Tous les pays se trouvant sur le territoire de l’UE sont concernés par cette nouvelle mesure.

Pourquoi une nouvelle réglementation?

L’objectif principal du RGPD est de créer un cadre plus clair quant à la protection des données, compte tenu des nombreuses évolutions technologiques. Big Data, objets connectés ou encore Intelligence Artificielle sont autant de raisons qui viennent justifier l’adoption de cette nouvelle mesure. Ce dispositif permet de consolider les droits de chaque personne : obligations d’information, nouveau droit à la portabilité des données…

Cette démarche vise à responsabiliser chaque acteur en l’obligeant à s’engager dans une démarche globale relative à la protection de la vie privée. Le non respect de cette réglementation sera passible de sanctions pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros. Il est donc préférable de tenir compte de cette nouvelle mesure !

Qui est concerné?

Chaque citoyen européen a la possibilité d’imposer l’application du RGPD et de faire valoir les droits et garanties qui l’accompagnent à toute entreprise collectant ses données. L’enjeu est immense puisqu’il s’agit d’imposer aux grandes firmes américaines et asiatiques l’application des mêmes règles que leurs concurrents européens. A partir du moment où les données d’un citoyen européen sont collectées et traitées, la réglementation doit être appliquée.

Il faut noter que le secteur privé n’est pas le seul concerné par le RGPD. En effet, le secteur public est soumis à la même réglementation.

RÉPONDRE

Laissez votre commentaire
Renseignez votre nom