Des infos sur Gutenberg, le nouvel éditeur de pages de WordPress

0
261
Nombre de vues

D’ici quelques mois, un nouvel éditeur de contenus fera son apparition sur WordPress. Il a pour objectif de changer la façon de mettre en forme un site internet via la conception de blocs. Ce projet a vu le jour suite à l’annonce de Matt Mullenweg, leader du projet open-source WordPress, lors du WordCamp Europe qui s’est tenu l’année dernière à Paris.

Que va changer Gutenberg?

Le nouvel éditeur Gutenberg permet de simplifier la création de page sur WordPress en remplaçant les widgets, l’interface utilisateur HTML et les shortcodes. Il permet ainsi au CMS de s’éloigner encore un peu de sa fonction première, à savoir un outil de blogging.

L’intégration de Gutenberg devrait être mis en place dans WordPress 5.0. Reste à savoir si celui-ci sera activé par défaut ou s’il sera possible de le désactiver pour retourner à l’éditeur classique.

Voici un aperçu des fonctionnalités de Gutenberg :

Avec Gutenberg, c’est une nouvelle expérience utilisateur qui va être proposée. En effet, l’interface évolue et donne la possibilité d’agencer ses contenus avec plus de flexibilité. Auparavant, des pages builders tels que Visual Composer, Elementor ou encore Beaver Builder permettaient de créer des pages complexes. Avec Gutenberg, plus besoin d’ajouter des dizaines de plugins !

Du nouveau pour les éditeurs

Avec l’apparition de Gutenberg seront en premier impactés les éditeurs de thèmes et de plugins. En effet, tout un écosystème s’est créé afin de faciliter la création de pages web face au manques de possibilités offertes par WordPress dans ce domaine. C’est dans ce contexte que sont apparus les nombreuses pages builders sur le CMS. Mais ce n’est pas pour autant la fin de leur existence puisqu’il faudra voir la compatibilité du builder WordPress avec les thèmes populaires comme Jupiter par exemple.

Matt Mullenweg souhaite lancer des plugins et des thèmes compatibles avec Gutenberg qui apparaît donc clairement comme une nouvelle étape sur WordPress. Les nombreux d’utilisateurs de ce CMS vont désormais devoir se familiariser avec ce nouvel outil… ou l’ignorer pour continuer d’utiliser leur éditeur visuel actuel.

RÉPONDRE

Laissez votre commentaire
Renseignez votre nom