10 erreurs à éviter pour votre startup

0
70
Nombre de vues
startup erreurs 10

Développer un business est compliqué et cela l’est encore plus pour une startup. Découvrons ensemble 10 erreurs impactantes pouvant être évitées. 

La particularité de nombreuses startups est que l’entrepreneur y réalise souvent sa première incursion dans le monde entrepreneurial. Même en ayant la meilleure idée du monde, de nombreux problèmes s’élèvent, tels que gérer une jeune entreprise, ses finances et recruter des individus tout en surveillant un budget serré.

1 – Foncer tout seul

Il existe très peu de projets aboutis ayant été réalisé par une personne seule et sans aide.

Il existe des avantages et inconvénients au travail en équipe mais de nombreuses tâches ne peuvent simplement pas être produites tout seul. Durant les coups durs, le soutien d’une ou plusieurs autres personnes peut s’avérer primordial. En ayant une vision sur les besoins d’une startup en terme de stratégie marketing, financement, de production, il semble difficile de rester clairvoyant sur toutes ces dimensions à la fois.

2 – Bâcler le business plan

Avoir un solide business plan joue un rôle vital pour la réussite de votre entreprise. Il servira à guider votre startup dans la bonne direction en répondant aux questions suivantes :

Quel est le but de votre entreprise ? Qui sont les consommateurs visés ? Quelle est sa mission et ses valeurs ? Quelle est la direction envisagée pour votre startup ? Quels en sont les principaux concurrents et que font-ils ? Comment l’entreprise mesure t-elle ses résultats ?

Autrement dit, un business model pertinent détermine chaque aspect du développement de votre startup. Ainsi, dès que ce dernier ralenti ou qu’une nouvelle feature est lancée, il faut s’y référer.

Bien entendu, il n’y a pas besoin de créer un document formel tel qu’on nous l’a appris en école de commerce . Cependant, avoir un business plan est recommandé puisqu’il définit le chemin pris par l’entreprise à long terme.

3 – Mal gérer ses ressources financières

Chez les startups, l’argent est une ressource primordiale qui se doit d’être gérée correctement.

L’une des plus grosses erreurs est de trop dépenser, ce qui arrive généralement quand le fondateur souhaite embaucher à foison. Dans un premier temps, l’entrepreneur peut penser que tous les employés sont nécessaires mais cela va instaurer des charges fixes très importantes et dangereuses pour les finances de l’organisation. Pour contrer cela, prenez un temps pour évaluer l’utilité de chaque nouveau poste envisagé et enrichissez votre équipe petit à petit.

Dans une startup, dites-vous que chaque dépense non-nécessaire est de l’argent gâché. D’autant plus que si vous avez trouvé des investisseurs, ils attendront des résultats rapidement, donc pas de temps à perdre.

De plus il est important d’avoir des liquidités en réserve. Que se passera t-il si l’organisation doit avoir affaire à des changements coûteux ? Si les investisseurs ou clients ne paient pas ? Si un élément vital du processus est trop cher ? Aurez-vous assez de liquidités pour assumer ces scénarios ?

Essayez de vous entourer de personnes à l’aise avec la gestion financière d’une entreprise pour éviter ces situations.

4 – Ne pas pivoter

De nombreux entrepreneurs vous diront que rien ne se déroule jamais comme prévu. Mais être capable de pivoter est une des composantes du jeu de l’entreprenariat. Au début, Nokia était une papeterie qui créait des bottes en caoutchouc : ils sont aujourd’hui une des plus grandes entreprises de télécommunication.

Pour voir des pivots efficaces cliquez sur le titre ou faites une recherche sur Google, ce ne sont pas les exemples qui manquent. Pour devenir performant, gardez en permanence un plan de secours pour chaque scénario mais soyez également flexible et prêt à pivoter si votre idée originale ne fonctionne pas.

5 – Voir trop petit

Si un entrepreneur cible un marché trop petit (de niche ou pas encore prêt), il risque de s’y casser les dents, même avec une idée révolutionnaire.

Beaucoup de startups pensent qu’il est plus sain de cibler un petit marché pour éviter au maximum la concurrence avec des acteurs plus présents qu’eux. Cependant, si votre idée prend, vous allez avoir des concurrents dans tous les cas. Vous ne pourrez éviter les concurrents qu’en ayant de mauvaises idées.

6 – S’établir au mauvais endroit

Tout comme le commerce traditionnel, s’établir au bon endroit a une importance capitale par rapport aux coûts engagés et la position des potentiels partenaires et clients de votre marché.

Par exemple, Rowland H. Macy s’était établi dans le Massachusetts à la base, mais le concept n’avait pas pris. Il a donc rectifié son tir et s’est déplacé dans la Sixth Avenue à New York. L’entreprise est aujourd’hui connue sous le nom de Macy’s.

L’importance de la localisation dans le développement d’un business se vérifie en constatant l’éminence des zones telles que la Silicon  Valley, Portland, Boston, Seattle…

De plus, les investisseurs s’intéressent généralement à une startup grâce à leur réseau. En se rapprochant géographiquement des fonds d’investissement vous aurez plus de chance d’attirer l’attention d’un de ces acteurs.

7 – Ignorer un pressentiment

Rien ne peut égaler l’instinct d’un entrepreneur, il représente généralement la première raison pour laquelle certaines d’entre eux font des miracles.

Cependant, pour vos idées les plus saugrenues, vérifiez-en toujours la faisabilité, la rentabilité et la cohérence avec la vision long terme de votre startup.

8 – Se lancer au mauvais moment

Quand on lance une startup, le moment auquel vous entreprenez vos actions est très important. Généralement, le timing de lancement de ces dernières peut être envisagé et réfléchi.

Ne vous lancez pas trop tôt, même si vous avez envie d’arriver avant vos concurrents ou de générer des revenus le plus tôt possible. Il faut que votre produit soit commercialisable et que la version actuelle soit celle que les consommateurs veulent.

D’un autre coté, n’attendez pas trop longtemps. C’est un coup à utiliser toutes les ressources de l’entreprise ou laisser le temps à un concurrent de s’implanter sur le marché. Soyez sur que tout est prêt mais ne procrastinez pas, suivez vos deadlines.

9 – Mal gérer l’embauche dans votre entreprise

Comme nous l’avons énoncé dans notre 3ème partie, embaucher trop tôt est une des erreurs communes. Seulement, la partie la plus coûteuse à l’entreprise va être de ne pas embaucher les bonnes personnes.

De nombreuses startups ont échoué car les personnes engagées n’étaient pas pertinentes pour les problématiques de l’entreprise. Un ami qui n’était pas forcément performant dans le rôle attribué ou une personnalité qui ne collait pas avec le reste de l’équipe… Soyez sur d’embaucher une personne qualifiée, qui vous permettra de vous développer.

Enfin, il est toujours important de le dire : assurez vos contrats avec des documents écrits et aux normes. En étant précautionneux, vous vous éviterez bien des tracas pour le futur.

10 – Se faire trop influencer

Que ce soit des conseils ou des critiques, les avis extérieurs sont parfois de très bons moteurs de développement. Facebook aurait-il connu le même développement si Sean Parker n’avait pas conseillé Mark Zuckerberg d’aller en Californie et d’oublier le The dans le nom du site ?

Il faut cependant veiller à ne pas perdre la ligne conductrice originelle de votre projet. Être embarqué dans toutes les directions à la fois n’est jamais bon pour une entreprise. Veillez à ne garder que les bonnes idées et de toujours garder la réelle plus-value de votre entreprise.

Retrouvez tous nos conseils aux startups.


 Découvrez Devidia

Agence web 360° sur Toulouse, Devidia est spécialisée dans la création de sites web et d’applications mobiles, le conseil en stratégie digitale et le growth hacking..
Vous avez un projet ? contact@devidia.net ou directement au 09 50 57 68 12.

RÉPONDRE

Laissez votre commentaire
Renseignez votre nom